Garam masala: contes épicés indiens

Ce n’est pas moins de 15 classes des deux écoles de Bischwiller, soit 248 élèves et accompagnateurs des classes de CP, CE1 et ULIS qui ont eu la chance de participer au spectacle donné par la conteuse Léa Pellarin. Un spectacle entièrement financé par le plan lecture et organisé par la médiathèque de Bischwiller!

Un joyeux masala d’histoires en senteurs et couleurs, en marionnettes et Kaavad, en musique et en chant. D’après des contes traditionnels indiens du Punjab, du Rajasthan et du Bengal.

Il y a des histoires qui laissent un goût particulier dans les oreilles. Surtout celles qui portent en elles l’arôme particulier des épices indiennes…

Quand une épice s’invite sur le bout de votre langue, il faut vite trouver une oreille pour l’y déposer … Parce qu’elle n’a pas écouté le chant des épices, la jolie Tilottama se brûle la langue d’un mélange de poulet tikka, d’histoires, et d’épices sauvages. Elle devra raconter les terribles sorcières Daayanis qui dévorent les hommes imprudents, la rencontre de l’orpheline Bopoluchi avec l’ogre Rakshasa et la douce odeur de la Princesse de Safran.

Et surtout les enfants n’oubliez pas les recommandations de la conteuse:

« N’oubliez pas, une épice doit être racontée avant d’être mangée! »

 

Vous naviguez dans